HOLSTERS « MEXICAN LOOPS »

Les « MEXICAN LOOPS » apparaissent en même temps que se répand l’utilisation des cartouches métalliques pour les armes à feu,  tout d’abord au Texas et au Mexique .

Ils possèdent une extension appelée « back flap » plus ou moins longue, parcourue de fentes les « loops », dans lesquelles l’étui va passer , restant maintenu au ceinturon avec plus de stabilité qu’un « SLIM JIM »

Les « MEXICAN SKIRT » sont une variante où le « loop » est remplacé par un pièce de cuir appelé « skirt » cousue, ou rivetée et sur certains étuis un skirt avec boucle .

Les étuis postérieurs dérivés des «  MEXICAN LOOPS » perdront peu à peu leur « back flap » et leurs « loops » (comme le modèle de John Wayne dans le film « Hondo »par exemple) pour finalement arriver à partir de 1920 aux holsters « Tom THREEPERSONS, étuis des Ranger’s. (voir chapitre étuis armes modernes )

La Sellerie fabrique la plupart de ces holsters historiques de la fin du 19éme siècle  que l’on trouve entre autres  dans le très illuste « Packing Iron ».

  • Facebook Social Icon
0